Nos hirondelles ont besoin d'aide!


Nos hirondelles, véritables messagères du printemps ont repris la route du Nord pour revenir très prochainement égayer nos villes et nos campagnes de leurs gazouillements.

Mais reviendront-elles encore longtemps... ?

En effet, comme pour beaucoup de leurs congénères à poils et à plumes, leur vie à nos côtés se complique de plus en plus. Pour prospérer autour de nous, nos hirondelles ont besoin:

  • de nos bâtiments pour installer leur nid en toute sécurité.
  • d’un environnement riche en insectes pour se nourrir et subvenir au besoin des poussins.

Malheureusement, ces bonnes conditions sont de plus en plus difficiles à trouver. Les bâtiments deviennent inhospitaliers et les insectes se raréfient. En 40 ans, plus de la moitié de nos hirondelles ont disparu... Et cela ne s’améliore pas !

Pourtant l’hirondelle est un symbole, un être vivant qui fait partie intégrante de notre patrimoine et sans lequel la campagne serait bien vide ! La voir ainsi disparaître alors que des solutions simples existent pour l’aider doit nous faire réagir, chacun, à notre niveau !

C’est pour venir en aide aux hirondelles de nos campagnes qu’un groupe de bénévoles, soutenu par Natagora et composé en partie par ses membres, vient de se créer dans l’est du Brabant wallon, à Jodoigne et Ramillies. Dans ces 2 communes, avec l’aide technique et financière du GAL Culturalité, ce groupe s’attèlera à répertorier les nids existants, à améliorer les conditions de vie des hirondelles et à trouver des solutions pour qu’elles puissent continuer à construire leur nid sur nos bâtiments en toute quiétude.

Ainsi, si votre habitation et ses annexes abritent un ou plusieurs nids d’hirondelles de fenêtre ou  rustique (anciennement appelée de cheminée) ou si vous en connaissez dans votre entourage ou si vous souhaitez simplement rejoindre le groupe, n’hésitez pas à contacter Agnès Lebrun : 081/87 87 78 ou 0476/37 54 66  adresse mail : agnes.lebrun(AT)hotmail.com